1 Hénoch, 2 Hénoch, 3 Hénoch et le Fils de l’Homme

599 views
Le premier livre d'Hénoch jouissait d'une grande autorité dans certains milieux juifs de l'Antiquité ; je pense notamment aux esséniens, si l'on se fie à ce que nous dit d'eux l'historien Flavius Josèphe.
Je pense aussi à certains auteurs du Nouveau Testament, notamment ceux des épîtres aux Hébreux, de Pierre et surtout de Jude, qui cite même le livre d'Hénoch.
Celui-ci existait déjà plusieurs siècles avant notre ère, dans une version plus ancienne que celle qui s'est imposée au Moyen-Âge. Les deux autres livres d'Hénoch sont légèrement plus tardifs, mais remontent quand même à l'Antiquité, et sont sûrement l'aboutissement d'une rédaction qui s'est étalée sur plusieurs siècles.
Ils ont été transmis dans des milieux juifs et chrétiens qui leur accordaient une véritable importance, mais ils n'ont pas été intégrés à une bible comme 1 Hénoch a pu l'être en Éthiopie.
Pour répondre à votre dernière question, le livre d'Hénoch a été exclu du TaNaKh (la Bible rabbinique), et certains rabbins ont une opinion très négative d'Hénoch (comparer par exemple les Targums sur Genèse 5). Mais on retrouve de nombreuses traditions liées à Hénoch dans certaines œuvres de la littérature du judaïsme rabbinique, à l'instar des Midrashim ou de la Merkava. Cela montre bien que l'on ne peut réduire le judaïsme à une seule tendance, même s'il s'agit du rabbinisme. 😉

On Wed, Jan 8, 2020 at 1:36 PM 

Bonjour professeur,

Parmi les livres d'Hénoch, lequel a le plus "d'autorité" au sein du

judaïsme ? A t-on une idée précise de leur date de composition ?

Tous les juifs considérent-ils Hénoch comme le Fils de l'Homme ou

seulement une partie ?

Cordialement.

Changed status to publish