Des lettres et des chiffres.

369 views
Bonjour
À l'époque de la Bible, les Hébreux n'utilisaient pas les lettres comme chiffres. Ils utilisaient des symboles numériques égyptiens ; en Égypte, le zéro existe depuis au moins le 2e millénaire avant notre ère.
Plus tard, les Judéens utilisèrent des symboles numériques phéniciens, et ce n'est qu'au tournant du 1er siècle avant notre ère, sous influence grecque, que l'on trouve en araméen et en hébreu l'emploi de lettres pour désigner des chiffres, avec aleph = 1, beth = 2, etc. On trouve notamment ce système sur des pièces de monnaies pour préciser l'année de règne, et il n'y a donc pas besoin de zéro puisque le règne d'un souverain commence avec l'an 1. 
On est donc très loin de considérations théologiques ! 😉  
Il y a bien sûr plusieurs façons d'exprimer le zéro en hébreu, par exemple l'absence, le vide, la nullité, etc. En hébreu moderne, c'est le mot èfès qui s'est imposé.
Si la langue hébraïque vous intéresse, je vous invite à suivre mes cours d'initiation ici : http://michaellanglois.org/docs
Bon travail ! 🙂 

On Sat, Jun 8, 2019 at 3:16 PM

Bonjour,

Pour les Hébreux chaque lettre avait une valeur numérique.

Quand ont-ils adopté les chiffres ?

Si Beth (2) = (la création et dualité), première lettre de la bible

Aleph (1) = ( Dieu et l'unité),

Que représente pour eux le zéro avant le un ?

J'ose penser, que peut-être, le ZÉRO est le non manifesté,

l'inconnaissable,l'innommable, l'infini, l'illimité……ce zéro

qui

est le rien , et pourtant la base des mathématiques !

et que le UN est le manifesté dés qu'on le nomme DIeu

ne serait-ce que par une lettre aleph et se limite pr nous.

Ne riez pas, je suis un cerveau féminin et donc limité !!!!

Changed status to publish