Prononciation du nom divin : Yao et Pipi

657 views
J'ai déjà répondu à plusieurs questions sur la prononciation du nom divin — le fameux “tétragramme” YHWH (יהוה) ; voir déjà ici et .
Celui-ci est parfois abrégé en trigramme, avec une forme courte YHW (יהו), qui peut être interprétée comme un diminutif ou une évolution linguistique. (Par comparaison, Juda se dit “Yehouda” en hébreu ancien mais “Yehoud” dans les documents araméens.)
Cette forme courte se trouve déjà en hébreu biblique dans de nombreux prénoms et devait se prononcer Yahou ou Yaho. On la retrouve à Éléphantine, dans les manuscrits araméens, avec la même prononciation. On rencontre parfois une transcription grecque IAO (ΙΑΩ), qui confirme à nouveau cette prononciation (l'omission du "H" est simplement due à l'absence de cette lettre dans l'alphabet grec). La transcription grecque PIPI (ΠΙΠΙ) tente quant à elle d'imiter la forme des lettres hébraïques du tétragramme (יהוה), et non sa prononciation ; elle n'a donc pas vocation à être lue (il faudrait sinon lire de droite à gauche comme en hébreu).
Pour en revenir à la forme courte Yaho(u) : celle-ci n'a pas nécessairement supplanté la forme longue, que l'on continue de trouver dans des documents hébreux, mais dont la prononciation exacte reste incertaine, et qui a d'ailleurs fini par ne plus être prononcée.

On Mon, Feb 10, 2020 at 7:59 PM 

Bonjour M. Langlois,

J'ai eu le plaisir d'écouter deux de vos conférences cet après-midi

(telle partie de mon travail occupe mes mains, mais peu mon cerveau,

et pas du tout mes oreilles), et je tenais à vous manifester

simplement le plaisir que j'ai eu à vous entendre.

J'en profite pour vous poser une question, mais ne perdez de temps à

y répondre que si cela en vaut la peine.

J'ai vu que plusieurs s'arc-boutent sur une prononciation du

"tétragramme" (que ce soit "Jehovah, ou Yahvé). Je passe rapidement

sur la lecture (ô combien déficiente, mais qui, si nous parlions

grec aurait certainement cours encore aujourd'hui dans les milieux

fondamentalistes) "Pipi", mais quid de la prononciation "yao" attestée en grec, y compris

dans certains manuscrits d'éléphantine ? En tout état de cause,

félicitation pour votre effort incessant de vulgarisation.

Cordialement

Changed status to publish