Faut-il avoir foi dans les Evangiles ?

358 views

J’ai bien reçu votre message ci-dessous, ainsi que votre message sur Facebook.

Concernant Isaïe 7 ou 53, je ne crois pas que ces chapitres annoncent la venue de Jésus de Nazareth. Il faut situer l’accomplissement de ces prophéties à l’époque visée, bien avant la venue de Jésus. Cela n’empêche toutefois pas de dresser un parallèle avec Jésus qui est présenté comme incarnation de l’histoire du peuple d’Israël, notamment dans l’évangile selon Matthieu (Égypte, traversée du Jourdain, Pâque, etc.).

Concernant le Coran, ses emprunts aux traditions judéo-chrétiennes sont assez évidents, surtout quand on voit les emprunts araméens. Je n’ai pas encore publié d’article à ce sujet, mais d’autres collègues l’ont fait, par exemple Marc Philonenko (membre de l’Institut), Christian Robin (CNRS) ou Rachid Benzine. C’est une question intéressante, sur laquelle je me pencherai davantage à l’avenir.

Quant à ma foi chrétienne, elle n’est pas due à mes travaux scientifiques ; et réciproquement, mes travaux scientifiques ne visent nullement à donner la foi ou à la faire perdre. C’est pour cette raison que j’insiste toujours sur le caractère personnel de la foi. À titre personnel, je suis chrétien, et ma foi est due à mon vécu, à mon expérience.
Bien cordialement,
Michael Langlois.

 

 

2015-02-13 23:28 GMT+02:00 :

Bonjour Monsieur Langlois,

Je me permets de vous contacter, après vous avoir
vu, notamment dans
l’émission Ma casbah.net présenté par S.
Oujibou au sujet des
manuscrits de qumran.

Vous disiez qu’une « étude bibliciste » de la bible
pouvait
décontenancer le croyant chrétien qui pensait
cette ouvrage comme
étant « la parole de Dieu » car la bible est un
livre inspiré, écrit
par les hommes. Toutefois, vous disiez également
que Jésus était
une personne que chaque chrétien devait
rencontrer, et qu’il fallait
lire la bible à la lumière de l’esprit saint.

Dans ma quête spirituelle, entre islam, judaïsme
et christianisme,
je suis tombé sur pas mal de théologien comme
James White, mais
aussi des prédicateurs athées comme Hitchens et
Dawkins, enfin j’ai
pris connaissance du « scholar » Bart Ehrnam.
Connaissez-vous les
ouvrages de ce dernier? Et sa position, sur la
réception des
évangiles?

Bien à vous

Changed status to publish