L'araméen des manuscrits de la mer MorteUrsula Schattner-Rieser, qui enseigne l’araméen à l’École des Langues et Civilisations de l’Orient AncienInstitut Catholique de Paris, a publié une grammaire d’araméen des manuscrits de la mer Morte. J’ai eu le plaisir d’en relire les épreuves et de compiler un index thématique (voir p. 8).

Schattner-Rieser, Ursula. L’araméen des manuscrits de la mer Morte. I. Grammaire. Instruments pour l’Étude des Langues de l’Orient Ancien, vol. 5. Prahins, Éditions du Zèbre, 2004, 180 p.

En voici le sommaire :

  • Introduction générale
    • Classement chronologique de l’araméen
    • L’araméen — langue internationale
  • CHAPITRE l : corpus, écriture et datation
    • § 1 Corpus des manuscrits de la mer Morte
    • § 2 Datation, orthographe, écriture et paléographie
  • CHAPITRE II : phonétique et phonologie
    • § 3 Les consonnes
    • § 4 Les voyelles
    • § 5 L’orthographe
    • § 6 Remarques phonologiques
  • CHAPITRE III : morphologie
    • § 7 Les pronoms
    • § 8 Le verbe
    • § 9 Le nom
  • CHAPITRE IV: particules
    • § 10 Les prépositions
    • § 1 1 Les conjonctions
    • § 12 Les adverbes
    • § 13 Autres particules
  • CHAPITRE V : lexique
    • § 14 Mots nouveaux courants dans les dialectes tardifs
  • CHAPITRE VI : morphosyntaxe et syntaxe
    • § 15 La syntaxe des pronoms
    • § 16 La syntaxe du verbe
    • § 17 La syntaxe du nom
    • § 1 8 Remarques de syntaxe concernant les nombres
    • § 19 La construction quivis
    • § 20 Les propositions
    • § 21 L’ordre des mots dans la phrase
  • Appendices
  • Paradigmes
  • Index
  • Bibliographie
  • Librairie électronique sur CD
  • Table des matières

2 commentaires sur “L’araméen des manuscrits de la mer Morte par Ursula Schattner-Rieser

  1. Bonjour Mr Langlois,
    J’ai parcouru la publication de Melle Schattner-Rieser au sujet de la langue araméenne. Toutefois n’ayant pas une connaissance profonde de cette famille de langue, j’ai été rapidement dépassé.
    Il y avait une question que je voulais vous poser: sur base de l’hébreux et de l’araméen utilisés dans le livre de Daniel, à quelle époque peut-on faire remonter sa rédaction?
    Merci d’avance,
    Manuel

    1. L’araméen du livre de Daniel peut être daté entre l’époque perse et l’époque hellénistique. L’hébreu est plus tardif, avec des emprunts grecs, il est donc d’époque hellénistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *