Je suis de retour en Israël pour travailler sur de nouveaux ostraca araméens découverts à Marésha.

Le site archéologique de Marésha a livré plusieurs centaines d’ostraca araméens. Parmi eux, un lot semble particulièrement difficile à déchiffrer. Ma collègue israélienne Esther Eshel, directrice du centre d’épigraphie de l’université Bar-Ilan en charge de la publication de ces inscriptions, m’a invité venir l’aider dans cette tâche.

Pour ce second séjour, j’apporte du matériel d’imagerie multispectrale permettant de prendre des photographies haute définition depuis le spectre ultraviolet jusqu’aux infrarouges. Nous pourrons ainsi produire de meilleures images améliorant le déchiffrement de ces inscriptions fascinantes. 😉

———
MISE À JOUR : Je suis de retour à Jérusalem du 28 juin au 4 juillet 2016 pour achever la photographie multispectrale de ces quelques 400 ostraca araméens !
———

9 commentaires sur “Mission épigraphique: ostraca araméens de Marésha 2

  1. Bonjour,
    Cette mission à l’air d’être un sujet passionnant. J’aimerais beaucoup y participer…
    Peut on vous accompagner durant vos voyages en Israël ??

    Marc

  2. Bonsoir,
    Grace à vos contributions originales à la science religieuse, la complexité de la religion chrétienne devrait de moins en moins échapper au monde croyant.
    Je vous suis avec beaucoup d’intérêt!
    Dieudonné

  3. Vous êtes génial – j’ai appris rapidement et avec joie l’hébreu alors que je cherchais avec difficulté une méthode sur livre………..;Je vous encourage à continuer votre belle mission que vous n’hésitez pas à faire partager pour la joie de ceux et celles qui désirent apprendre l’hébreu.. l’araméen… etc………. vous êtes passionnant et je fais de la publicité pour votre site
    Je prie pour vous et tous vos élèves!
    Sœur marie jeanne d’arc religieuse dans un monastère en France!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *