Semitica

Après plusieurs années de silence, les cahiers Semitica reparaissent !

Semitica fut créé en 1948 par l’Institut d’études sémitiques de l’université de Paris, avec un comité composé de R. Blachère, A. Dupont-Sommer, Ch. F. Jean, J. Nougayrol, et Ch. Virolleaud, son président. En 1973, l’Institut fut transféré au Collège de France ; les cahiers continuèrent d’être publiés jusque dans les années 2000, où un essoufflement se fit sentir.

Suite à sa nomination au Collège de France, à la chaire Milieux bibliques, Thomas Römer a souhaité la reprise de la publication de ces cahiers, et m’a demandé d’en assurer l’édition scientifique. J’ai préparé une nouvelle maquette, et nous avons travaillé à un premier projet de volume, en collaboration avec un nouveau comité éditorial.

La ligne éditoriale reste, quant à elle, inchangée ; Semitica s’étend à toutes les branches des études sémitiques : linguistique, philologie, histoire, archéologie, épigraphie, ainsi qu’à tous les domaines du monde sémitique, ancien et moderne, et aux domaines connexes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le nouveau site Internet semitica.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *