Les juifs messianiques sont-ils protestants ?

505 views
Les juifs dits "messianiques" sont, dans le langage courant, ceux qui croient en un messie donné.
Si l'on pense bien sûr à Jésus de Nazareth, le candidat le plus célèbre de l'histoire au titre de messie, il n'est pas le seul concerné. Par exemple, Menachem Schneerson, le 7e rabbi de Loubavitch, est lui aussi considéré comme étant le messie par certains de disciples. Ils peuvent donc tout-à-fait être considérés comme "juifs messianiques".
Pour revenir à ceux qui croient que Jésus est le messie, on pourrait se demander alors s'ils ne sont pas chrétiens. De fait, l'adjectif "chrétien" est l'équivalent grec de l'adjectif hébreu "messianique" ; on peut donc l'appliquer aux juifs qui croient que Jésus est le messie. Mais ce passage de l'hébreu au grec rappelle, dans l'histoire, le déplacement culturel du mouvement de Jésus hors de la Judée vers une population hellénisée voire non-juive. Selon la Bible, le terme apparaît pour la première fois à Antioche (Actes 11,26). Les Judéens hébréophones n'avaient donc aucune raison d'employer ce terme, et c'est aussi la démarche actuelle de certains juifs qui, tout en étant disciples de Jésus, souhaitent conserver leur culture juive.
Cette tendance s'est développée au XIXe siècle sous l'impulsion de missionnaires protestants, et c'est pourquoi les communautés messianiques ont souvent une double culture juive et évangélique ; nombre d'entre elles sont d'ailleurs de sensibilité pentecôtiste ou charismatique. 
Quant à votre remarque sur le fait que les juifs messianiques seraient encore trop dans l'Ancien Testament, j'imagine que vous faites allusion au maintien de coutumes et de pratiques héritées de la Bible hébraïque : pratiquer la circoncision, garder le shabbat, manger kasher, etc. C'est une question qui animait déjà la première génération des disciples de Jésus, et que l'on trouve dans plusieurs livres de la Bible (Actes 15, Romains 14, etc.). D'un point de vue théologique, il s'agit surtout de savoir si ces pratiques sont un moyen de salut (ce que Paul réfute fermement) ou un désir d'obéir aux prescriptions divines, voire un respect de traditions culturelles (puisque nombre de ces pratiques, dans leur forme actuelle, sont rabbiniques et non bibliques).
Ces croyants sont parfois rejetés des deux côtés : par leurs frères juifs, qui pensent qu'ils ont changé de religion, qu'ils sont devenus chrétiens et ne sont donc plus juifs ; et par leurs frères chrétiens, qui pensent qu'ils ne sont pas de vrais chrétiens puisqu'ils préfèrent employer l'adjectif "messianique" plutôt que "chrétien". Mais plutôt que de les rejeter, souvenons-nous que les premiers disciples de Jésus étaient tous des "juifs messianiques" !
Ven 24 avril 2020 23:17 :

Et vous pourriez me dire quelle difference faites vous entre protestant et juif messianisme? Moi je me considere aussi protestante mais j ai un ami qui se dit lui messianisme mais je vois le messianisme encore trop dans l ancien..enfin j aimerai votre point de vue si ca vous embete pas

Changed status to publish