Je réponds aux questions de l’hebdomadaire Réforme sur le mystère des esséniens.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cette série d’articles pour lesquels Louis Fraysse m’a interviewé :

Un commentaire sur “Le mystère des esséniens : entretien pour Réforme

  1. Bonjour,
    dans l’hypothèse où les premiers chrétiens étaient des Esséniens,
    si nulle part dans la bible on en parle, est peut- être à rapprocher du fait
    que le lieu du sépulcre de Jésus n’est pas précisé non plus,
    et aussi la parole de Jésus à la Samaritaine :  »on n’adorera plus sur cette montagne
    ou à Jérusalem »……… « Dieu veut des Adorateurs en Esprit et en Vérité. »……
    et c’est volontairement qu’est effacé ce qui peut encourager le culte de l’Homme,
    comme dans toutes les religions. On entre dans l’ère de l’ ESPRIT-SAINT qui
    a été répandu à la Pentecôte et c’est lui qui révèle Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *