Valérie Triplet-Hitoto, Mystères et connaissances cachées à Qumrân

Le premier volume de la collection « L’écriture de la Bible » vient de paraître !

Écrit par Valérie Triplet-Hitoto, édité par votre serviteur avec une préface de Francis Schmidt, il s’intéresse à l’interprétation de Dt 29,28 à la lumière des manuscrits de la mer Morte. Voici le texte que j’ai rédigé pour la quatrième de couverture :

« Les choses cachées sont pour Yhwh notre Dieu, et les choses révélées sont pour nous et pour nos fils pour toujours, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette Loi » (Dt 29,28). Ce verset intrigue. Il fascine. Que sont ces choses « cachées », dont seul Dieu semble avoir connaissance ? Sont-elles cachées à tous et à jamais ? N’y a-t-il pas moyen d’en recevoir la révélation ?

Pour répondre à cette question, Valérie Triplet-Hitoto emmène le lecteur à Qumrân, sur les rives de la mer Morte. Là, quelque neuf cents manuscrits, mis à l’abri dans des grottes il y a deux mille ans, ont été exhumés au milieu du XXe siècle. Ils mettent en lumière la fluidité du texte de la Bible hébraïque et du judaïsme ancien. La question des mystères et des connaissances cachées y tient une place de premier ordre, avec une abondante littérature apocalyptique. Si certaines de ces œuvres étaient connues avant la découverte du site de Qumrân, à l’instar du livre d’Hénoch, d’autres, tels le livre des Mystères ou les manuscrits dits « communautaires », apparaissent pour la première fois et bouleversent nos connaissances.

Valérie Triplet-Hitoto, Mystères et connaissances cachées à Qumrân. Dt 29,28 à la lumière des manuscrits de la mer Morte, édité par Michaël Langlois (L’écriture de la Bible 1), Paris, Éditions du Cerf, 2011, 390 p.

Un commentaire sur “Mystères et connaissances cachées à Qumrân. Dt 29,28 à la lumière des manuscrits de la mer Morte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *