Les données bibliques varient : certains textes estiment que “le sort des hommes est de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement” (Épître aux Hébreux, chapitre 9, verset 27) et ne laissent guère de place pour une seconde chance après la mort. D'autres, en revanche, évoquent la possibilité de se faire baptiser pour les morts (1 Corinthiens 15,29), ou rapportent que Jésus-Christ serait allé prêcher aux esprits emprisonnés dans le séjour des morts (1 Pierre 3,19).
Au delà des données bibliques, plusieurs théories peuvent être soutenues sur le plan théologique : (1) une théorie exclusiviste, qui insiste sur le fait que seuls ceux qui auront explicitement confessé leur foi en Jésus seront sauvés (d'où l'importance d'annoncer le message de l'Évangile) ; (2) une théorie inclusiviste, qui prévoit que des croyants d'autres religions peuvent être sauvés par Jésus-Christ sans nécessairement l'avoir confessé explicitement (en particulier s'ils n'ont jamais entendu parler de lui) ; (3) une théorie pluraliste, qui estime qu'il n'est pas nécessaire de croire en Jésus-Christ pour être sauvé et que d'autres religions suffisent (voire que toutes les religions se valent).
Pour ma part, je pense que ce n'est pas à moi de décider qui est sauvé et qui ne l'est pas. Je ne suis pas Dieu, et c'est tant mieux ! 😉 

On Tue, Sep 8, 2020 at 6:20 PM 

Pensez-vous que Dieu donnera une deuxième chance à ceux qui n'ont

pas cru?

Cette question m'habite depuis mon adolescence…merci pour votre

éclairage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *