Le fait que certains récits bibliques puissent ne pas être historiques est déstabilisant pour un croyant qui, comme moi, a grandi convaincu que tous ces épisodes avaient réellement eu lieu. Après tout, la Bible ne nous enseigne-t-elle pas de marcher dans la vérité, comme vous le soulignez ? N'est-ce pas contradictoire si les auteurs de la Bible inventent des histoires ?
En réalité, il faut bien distinguer vérité et historicité. On peut être dans la vérité sans être dans l'historicité. Par exemple, lorsque Jésus raconte une parabole, ou lorsque Yotam raconte une fable, le récit qu'ils nous relatent n'est pas historique. C'est une histoire inventée. Pourtant, cette parabole est porteuse d'une vérité, d'un enseignement qui traverse les millénaires.
C'est cette vérité théologique qu'il faut chercher dans les Écritures, quelle que soit leur historicité. Prenons l'exemple de la création, puisque vous évoquez le créationnisme. Le premier chapitre de la Genèse raconte comment Dieu crée le monde en 6 jours, puis se repose et sanctifie le 7e jour. Ce récit est-il historique ? Le monde a-t-il été créé en l'espace d'une semaine ? Et si ce récit n'était pas historique, les auteurs nous auraient-ils menti ? En réalité, quelle que soit l'historicité du récit, ce qu'il faut dégager de ce texte, c'est le message qu'il véhicule, c'est la vérité dont il est dépositaire.
Bonne lecture !

On Tue, Jun 29, 2021 at 11:52 AM 

Bonjour !

Depuis quelques années je me plonge dans les découvertes que font

les scientifiques autour des évènements et l’historicité des

personnages bibliques. C’est passionnant, mais aussi franchement

déroutant quand on vient d’un arrière-plan évangélique

traditionnel, voir créationniste comme moi.

N’est-ce pas la Bible (AT et NT) qui nous exhorte à vivre dans la

vérité ?

Psaume 119. 29a +30 : éloigne de moi la voie du mensonge… je choisi

la voie de la vérité.

Et Jésus dit de lui-même d’être La VÉRITÉ !!! (Jean 14.6)

Parfois j’ai l’impression que ces auteurs, scribes etc. font du

marketing ou du journalisme de magazine people : qui arrivera à «

vendre » le meilleur dieu, ou le récit le plus invraisemblable ?

Voici ma question : Quel était la compréhension de la vérité, du

mensonge et de l’intégrité à l’époque ? Quel était la

motivation et le but de ces auteurs et scribes ? Leur vision du monde

? Leur attitude ?

D’avance merci beaucoup pour votre réponse et de m’aider ainsi à

avancer quelques pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *