Il n'y a pas de vouvoiement en hébreu ancien : quand on s'adresse à quelqu'un que l'on respecte, on n'utilise pas la 2e personne du pluriel (« vous ») comme en français, mais la 3e personne du singulier (« il ») ou tout simplement la 2e personne du singulier (« tu »).
Le pluriel Élohîm ne peut donc être un pluriel de politesse. Pour plus d'informations, voir déjà ma réponse ici : https://michaellanglois.fr/questions/que-signifie-elohim-y-a-t-il-plusieurs-dieux/

On Sat, Apr 17, 2021 at 7:46 AM 

Bonjour, félicitations pour votre travail. J'ai lu dans une de vos

réponses que ELOHIM était le pluriel de ELOHA et que cela pouvait

préfigurer la notion de trinité. Sur un blog, il était écrit qu'il

s'agit d'un pluriel de politesse (un « vouvoiement »).

Existait-il une de ces formes de politesse? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *