Dans l’évangile selon Marc, chapitre 5, verset 41, Jésus prononce les mots « Talitha qoum » et ressuscite la fille d’un chef de synagogue nommé Jaïros (ou Jaïrus). 
Ces mots sont de l’araméen (טליתא קומי) : « talitha » signifie « jeune fille », et « qoum(i) » signifie « lève-toi ! ». 
Il n’est guère surprenant que Jésus s’exprime en araméen, puisque c’était à l’époque la langue courante en Galilée (et en Judée, aux côtés de l’hébreu). Les évangiles, qui nous ont été transmis en grec, ont ainsi conservé quelques paroles en araméen. 
On Thu 12 May 2022 at 18:03,

Bonjour

J'aimerais savoir comment s'écrivait dans la langue de Jésus, en

araméen, les mots talitha qoum?

Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *