Le nom « Jérusalem » est attesté dès le deuxième millénaire avant notre ère dans des textes rédigés en akkadien, une langue proche de l'hébreu. Il est composé de deux éléments : (1) YRW, dont la racine évoque l'action de déposer, dresser ou fonder (voir par exemple Job 38, 6 ou Genèse 31, 51) ; (2) ŠLM qui est le nom du dieu Shalem, attesté par exemple au deuxième millénaire avant notre ère en ougaritique (une langue proche de l'hébreu), où l'on trouve aussi d'autres dieux comme Baal.
Si l'on met ensemble ces deux éléments, le nom « Jérusalem » signifie « Fondation du dieu Shalem », c'est-à-dire une ville fondée en l'honneur du dieu Shalem et qui lui est consacrée. De la même façon, « Jéruel » (attesté en 2 Chroniques 20, 16) signifie « Fondation du dieu Él » et désigne donc un lieu fondé en l'honneur du dieu Él.
Pour revenir à Jérusalem, ce sens peut choquer des croyants pour qui Jérusalem est la ville trois fois sainte. Mais la Bible elle-même précise bien que cette ville existait avant l'arrivée des Israélites (voir par exemple Josué 10, 1 – le premier verset d'un chapitre auquel j'ai consacré un livre). Il est donc normal que le nom donné primitivement à cette ville diffère de croyances apparues des siècles plus tard. En revanche, ce sens primitif a semble-t-il été oublié, volontairement ou non, comme en témoigne la prononciation « yeroushalaïm » (au lieu de « yeroushalem ») apparue longtemps après l'époque de la Bible.

On Sun, Jan 17, 2021 at 11:27 AM

Bonjour Michael

Quelle la signification de

Jérusalem (yerusalayim)?

 es qu'il y a une relation avec Le verbe remettre en état, réparer ,

qui a la racine shin, lamed mem et avec Shalom ?

Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *